• Facebook

© 2015  - Guy CALMES

Renseignements

06 23 18 66 77

Directement sur ce site

Transactions sécurisées

Directement le site de notre partenaire : Weezevent.com

Transactions sécurisées

DESCRIPTIF

Faire le portrait de Jacques Brel, c'est se confronter à la puissance d'un auteur chanteur sans égal, s'approcher d'une personnalité entière, multiple, faite de contradictions : irradiante sur scène, crépusculaire en famille. Né bourgeois, il a terminé son existence aventurier, n'ayant eu de cesse que de tourner le dos à sa destinée, à sa condition. La trajectoire de Jacques Brel, mort à 49 ans, fut tendue, raide, digne d'un roman.


Extrait du synopsis d’un documentaire sur Jacques Brel :

« Fou de vivre »

Un événement culturel d’un nouveau genre : un ciné – docu - concert choral. Ce spectacle mêle la diffusion sur grand écran du documentaire de M. Serge Dzwonek : "Jacques Brel, une scène de vie" (prod. ARTE et RTBF) et des passages chantés en direct par notre chœur et/ou un soliste de grand talent : M. Bernard Bruel, tous accompagnés par ce pianiste exceptionnel qu’est M. Franck Pantin.

 

La projection d’un documentaire dans une forme ciné-concert n'avait jamais été tentée en France. Nous l’avons réalisée une première fois sur la scène du Théâtre de La Chaudronnerie à La Ciotat au mois de juin dernier et, grâce au partenariat mis en place avec la Mairie de La Seyne-sur-mer et la salle de spectacle du Casino Joa, nous la proposons le samedi 2 novembre 2019 au public seynois.

 

Qui sont les « Maîtres Chanteurs » ? Un groupe vocal amateur (120 choristes inscrits issus de trois associations distinctes,100 régulièrement sur scène) qui se produit pour interpréter des titres de chansons francophones harmonisées à 4 voix (Soprano, Alto, Ténor, Basse).

 

Pendant près de 15 ans nous avons assuré des dizaines de concerts dans la région. Puis, nous avons eu, en janvier 2018, l’opportunité de participer très activement à la présentation d’un spectacle qui associait intimement théâtre et chant choral, aux côtés de Romane Borhinger et Antoine Reinartz, sur la Scène Nationale de Châteauvallon.

Ce spectacle a connu un vif succès dans le public, mais a également soulevé beaucoup d’émotion chez ceux qui y ont participé. Forts de cette expérience et bien décidés à faire évoluer nos représentations de chant choral vers des formes diversifiées et plus à même de séduire un nouveau public, nous avons alors décidé d’orienter notre travail

vers des spectacles de chant choral d’un nouveau genre. Nous pensons qu’il existe une troisième voix à explorer entre les simples « tours de chants » proposés habituellement et les rassemblements de centaines de choristes dans des « shows à l’américaine » en vogue actuellement.

 

Depuis nous avons pu poursuivre notre collaboration par deux fois avec Châteauvallon : en mai 2019 avec « Nova Oratorio » et en juillet dernier au sein du spectacle « Nous l’Europe ». Nous avons beaucoup appris au contact des artistes et techniciens professionnels rencontrés. Simultanément, nous nous sommes lancés dans la création de

notre propre spectacle qui retrace la vie de cet artiste réputé de la scène musicale francophone : Monsieur Jacques Brel. Cela fait désormais plus de 40 ans que cet artiste majeur nous a quitté et nous souhaitions à cette occasion proposer une manifestation culturelle qui puisse lui rendre hommage.

Le documentaire : « Jacques Brel - Une scène de vie » de Serge Dzwonek - Belgique, France | 2003 | 90 minutes

Un documentaire d'Arte et de la RTBF qui donne à découvrir des images peu connues où Jacques Brel se raconte en paroles et en chansons.

Au fil des interviews il est question de son enfance, de ses rêves, de sa famille, de son pays, de sa montée à Paris, des premiers déboires et des premiers succès. On découvre l’artiste à Paris au début des années 50, le couple qu’il forme avec Miche, leurs trois filles... Après la chanson vient l’aventure cinématographique : Brel tourne onze films en tant qu’acteur et réalise deux films qui sont des échecs. À cette époque, il se sent mal. Il décide de couper tous les ponts et part avec son bateau à la découverte des îles du Pacifique...

Jacques Brel pensait « « n'avoir rien à dire, comparé à Rimbaud ou Ravel »... Pour lui, la chanson n’était qu’ « un accident né au coin d'une rue ». Il est des accidents qui laissent des traces. Le documentaire « Jacques Brel : une scène de vie » a pris le parti de nous faire revivre ses chocs. Il laisse la part belle aux chansons avec près de vingt-cinq titres, les plus connus évidemment « Amsterdam », « Les bonbons », « Les Bourgeois » mais aussi des chansons que le grand public connaît moins : « La Fanette » ou « Les prénoms de Paris ».

Serge Dzwonek a eu la main heureuse en dénichant des enregistrements peu connus. C'était au temps où les émissions de variétés ressemblaient à des cabarets. C'était au temps où on laissait aux interprètes l'occasion de présenter son travail. Jacques Brel s'est prêté à l'exercice avec une certaine aisance. L'homme de la scène jouait allègrement la comédie. Le chanteur belge s'amuse à singer le gosse résigné déclinant son latin, l'amoureux transi au cadeau maladroit.

En guise de lien entre les morceaux, le réalisateur a choisi de faire parler le chanteur, par petites touches, illustrées par des photos ou des films familiaux. Miche Brel, la femme de Jacques, évoque leur rencontre, leur vie de famille, l'homme en coulisse.

Et puis.., et puis il y a... la vie. Celle que Jacques Brel évoque : la création, la jeunesse, la mort. Ses conversations avec des journalistes sont prétexte à retrouver ou à découvrir l'homme, un visage aigu, des poses, une voix.

Serge Dzwonek ne cherche pas l'exhaustivité biographique. Il propose au contraire de suivre le chanteur sur les traces changeantes et contradictoires de la vie, cette magnifique scène de vie !

Pour découvrir notre soliste : Bernard BRUEL  - https://www.youtube.com/watch?v=viJXrqOSpgQ

Jacques Brel… Une voix, une intensité, un florilège d’émotions, une légende…

Sans jamais une once de caricature, avec sensibilité et authenticité, Bernard Bruel bouleverse son auditoire avec pour seul but de faire vibrer, encore et encore, l’auditoire au son de l’un des plus beaux répertoires de la chanson française avec un respect et une fidélité sans faille.  

Ils sont nombreux à régulièrement lui rendre hommage, à interpréter ses chansons, à l’admirer, à s’en inspirer… Mais qui saurait faire renaître le frisson, couler les larmes, appeler le sourire et même le rire… Qui ? Bernard Bruel le sait et le fait depuis longtemps. Il fait vibrer les salles au son des plus grands succès du « Grand Jacques » et redonne à son œuvre toute sa dimension, dessinant un arc-en-ciel aux mille couleurs de la palette d’émotions dessinée par Brel.

Dès les premières notes le public venu nombreux se laisse surprendre par cette voix qui, jamais dans l’imitation, s’avère si proche de celle du Maître jusque dans ses moindres accents, du grave au plus aigu, de la subtilité aux plus belles envolées. Les spectateurs découvrent en Bernard Bruel, un interprète au talent immense qui sait jouer avec une profonde justesse tous les textes de Brel, nous entraînant à chaque morceau dans une nouvelle histoire, jouant d’une gestuelle impeccable pour faire revivre un répertoire des plus riches avec une énergie, une aisance, une générosité incroyables.

Sans aucune maladresse, avec une finesse et une élégance certaines, Bernard Bruel entraîne la salle au cœur de ces chansons inscrites dans bien des mémoires. L’artiste redonne vie à ces merveilleuses chansons par la qualité des textes, par le choix des notes et par la performance d’un artiste habité et passionné. «  Bruxelles, Les Bourgeois, Rosa, Les bigotes, La Fanette, La valse à mille temps, Les Marquises... » sont autant de titres qui sauront soulever votre cœur de spectateur.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now